ANTICORPS ANTI-LC1
MéthodeImmunofluorescence indirecte / Quantalyzer 3000/Novaview
AccreditatieJa
LOINC Code
Labo exécutifIBC'LAB
PrélèvementSérum (tube sec)
Vol échantillon
Condition de collecte, traitement, conservation et transport
Unités
Valeurs de référenceNégatif
Fréquence de réalisation de l'analyse
Tps de réponse (LTAT)6 jours
Délai maximal pour rajout d'analyse7 dagen
Code INAMI556054
Identification d'anticorps dirigés contre un antigène nucléaire ou cytoplasmatique spécifique par technique immunoblot ou immunodot, quel que soit le nombre d'antigènes identifiés #(Maximum 1) (Règle diagnostique 29)
Aide au diagnosticDéfinition – physiologie
Les anticorps anti-muscles lisses reconnaissent divers déterminants antigénique du sarcoplasme des fibres musculaires lisses, ils sont plus particulièrement dirigés contre l’actine F.
Les anti-LKM (liver kidney microsomes) sont dirigés contre les composants du cytochrome P450.
Les anti-LC1 (liver cytosol) sont dirigés contre une protéine cytosolique hépatique.
La recherche de ces anticorps se réalise par immunofluorescence indirecte sur coupe de tissus associant rein, foie et estomac. Elle est complétée par les techniques immunoenzymatiques et apparentées.
Intérêt clinique – Interprétation des résultats
Les hépatites chroniques auto-immunes (HCAI) représentent 5% des hépatites chroniques actives, l’étiologie virale expliquant la quasi-totalité des hépatites. Sur base de la présence d’un type particulier d’auto-anticorps, on subdivise les HCAI en trois types :
– Type I 84% Facteurs antinucléaires et/ou anticorps anti-actine F
– Type II 12% Anticorps anti-LKM1 et/ou anti LC1
– Type III 4% Absence d’anticorps, hépatites cryptogéniques
date dernière mise à jour15/01/2024